Manifattura 4.0 et le cas BertO à Treviso

Fabrication artisanale et le cas BertO à Treviso


Le cas BertO est au centre de la première des cinq rencontres intitulées MANIFATTURA 4.0 (Fabrication artisanale 4.0).

L'objectif de “Confartigianato Marca Trevigiana Formazione srl” en collaboration avec FabLab Treviso, avec le soutien de la CCIAA de Trévise et de l’EBAV (Entité Bilatérale Artisanat Vénitien) – promoteurs de l’événement – est de rapprocher de plus en plus les entreprises des opportunités du monde numérique.

Andrea Bacchetti de l'Université de Brescia, Paolo Manfredi, Responsable Stratégies Numériques de Confartigianato et quelques cas entrepreneuriaux: la maison BertO de Meda, Maiero Ivano Colugna de Tavagnacco et la Maison 203 Valdobbiadene, sont intervenus au cours de la rencontre.

La fabrication artisanale numérique, la révolution des makers et l’art du faire, la culture de la technologie: dans la “Fabrication Artisanale 4.0” les technologies numériques modifient l’organisation, les modèles de business et de gestion de la production.
La tradition de l’entreprise s’unit aux techniques de production de la “digital fabrication” (fabrication numérique) favorisant la croissance de l’innovation et de la productivité.

La fabrication additive, ou impression 3D, crée un changement de paradigme dans la production des objets et des modalités de conception. On analyse en temps réel la production et la réalisation du produit en réduisant de la sorte les temps de prototypage et les objets peuvent donc être hautement personnalisés.

La diffusion de l’impression 3D à travers les FabLab introduit un changement important dans l’économie et dans la société; maker et entreprises peuvent entrer en relation en mettant en œuvre de nouvelles synergies et possibilités de coopération. Ces nouvelles figures professionnelles, les makers, sont maintenant en mesure de traduire des idées en objets, de réaliser des pièces uniques ou des petites séries en travaillant avec compétence et vite; des facteurs gagnants que les marchés apprécient.

Filippo Berto est intervenu pour exposer le cas BertO et lancer un dialogue sur le storytelling‬ et le crowdcrafting.

Retour aux nouveautés

  • SHARE THIS
24/05/2016