Filippo Berto écrit une lettre ouverte aux amateurs de design dans le Corriere della Sera

Filippo Berto écrit une lettre ouverte aux amateurs de design dans le Corriere della Sera

Filippo Berto écrit une lettre ouverte à tous les amateurs de design, publiée dans le Corriere della Sera lundi 15 juin.
Vous en trouverez ci-dessous la version intégrale.

Cher amateur de Design,

Moi, Filippo Berto, PDG de BertO, c’est de Meda, Capitale Mondiale du Design que je vous écris cette lettre ouverte.
Je vous écris parce que personne mieux que vous ne sait comprendre les raisons d’un magnifique Design.

Je sais parfaitement à quel point il vous passionne, comme cette ineffable qualité qui caractérise les projets dignes d’être définis "de Design" vous fait battre le cœur, comme votre passion pour ces objets du désir que tout le monde apprécie, mais dont il n’est donné qu’à un petit nombre de comprendre la vraie nature, est profonde.

La vraie nature du grand Design, vous le savez, nait d’abord de l’objet, et aussi avant du projet.

Le grand Design – cet ensemble magique de vision, interprétation, matériel, fabrication, fonctionnalité - nait, avant de prendre forme, dans l’ADN qui se trouve à certaines latitudes.

Certes, on produit de l’excellent Design un peu partout, plusieurs régions de le la planète, au cours des ans, se sont fait appréciées pour la réussite de quelques projets ou écoles, mais vous qui nous lisez aujourd’hui, vous savez parfaitement où se trouve l’unique, l’inimitable, irremplaçable talent pour le Design.

Si on devait isoler un lieu au monde, un seul, où le Design conçu et réalisé – tant dans le passé que dans le présent, et sûrement dans le futur – puisse arriver au point de... faire rêver, ce lieu serait certainement l'Italie.


Mais ceux qui aiment aller à l’origine des choses, ceux qui ont la curiosité intellectuelle d’approfondir ce qu’il y a à la base d’une idée fascinante, vont plus loin.

Et moi, je sais que vous êtes parmi ces derniers.

Et alors: allons plus loin ensemble, parce que le Design des Rêves est un sujet qui me fascine terriblement moi aussi, et qui me passionne autant que vous.

Aller au-delà, regarder derrière les étiquettes, scruter plus loin que les modes, veut dire apprécier pleinement la véritable essence d’un phénomène culturel et esthétique.

Les spots et les slogans, les magazines sur papier glacé et les showrooms des mégalopoles, les tendances et le glamour laissons-les donc où ils sont: il y a des gens à qui ils plaisent, et il y a beaucoup de gens qui s’en contentent: à chacun, au monde, le sien.

Mais vous qui voulez aller au-delà, vous allez bientôt toucher le but.

Arriver à l’élément central, au noyau.
Au cœur, pour utiliser un mot qui nous est cher.

Ce cœur bat dans une ville italienne que vous n’avez peut-être jamais visitée, mais que pourtant vous connaissez bien.
Vous la connaissez non pas pour avoir visité ses richesses et y avoir admiré tout ce qu’il y a de beau: vous la connaissez pour avoir bien des fois apprécié un objet conçu ici.
Pour avoir de la sorte bien des fois admiré un fruit du talent de cette terre.
Pour avoir de la sorte bien des fois acheté avec enthousiasme un produit qui a ses origines précisément ici.


Meda, bien cher ami, est votre ville.


Parce que c’est la ville de ceux qui connaissent le Design, c’est la patrie de ceux qui le chérissent, dans le monde entier.

Et voilà, je vous écris aujourd’hui tout simplement pour vous rappeler où est votre ville : exactement au centre de votre passion pour le Design.

À Meda, où nait le Design des Rêves Made in Meda.

Tout le monde le sait, mais il n’y en a qu’un petit nombre qui sont chez eux, ici.
Sachez que vous en faites partie.

À bientôt,
Filippo

Filippo BertO Corriere della Sera
Retour aux nouveautés

  • SHARE THIS
15/06/2020